Présentation :

Formation Rebouteux Il est souvent plus long de trouver l’endroit à traiter, que de traiter l’endroit.
Le rebouteux mène d’abord une expertise globale avec son sujet pour traiter la cause de son problème, plutôt que que de traiter l’endroit douloureux, car ce n’est que l’indice du foyer de la douleur, et le réel problème peut être très éloigné du point douloureux.
C’est pourquoi il est éminemment nécessaire de mener une recherche sur l’origine d’un dysfonctionnement, bassin bloqué, vertèbres déplacées, canal bouché, ou muscles contractés anormalement, qui peuvent-être des causes d’autres douleurs délocalisées et handicapantes. Le rebouteux intervient aussi sur les entorses, les lombalgies, les torticolis, les maux de ventre, et soulage immédiatement de façon durable.

Objectif de la formation :

Formation Rebouteux La formation rebouteux Héritage vous enseigne plusieurs techniques pour vous adapter aux différents types de problématiques fonctionnelles, de douleurs, ou de symptômes.
Ces différentes méthodes vous donnent la possibilité de choisir votre approche en fonction du cas à traiter et du type de sujet.
Vous apprendrez les tournemains du rebouteux par un harmonieux dosage entre rappels anatomique, cours, démonstrations, et exercices pratiques.

Notre objectif est que vous maîtrisiez toutes les techniques qui vous serons proposées, et que vous sachiez les mettre en œuvre avec précision, facilité, et simplicité. De façon que dès la fin de votre stage vous soyez un praticien efficace ayant intégré toutes les pratiques du rebouteux.

A qui s’adresse la formation ?

Que vous soyez débutant intéressé ou déjà praticien recherchant de nouveaux outils efficaces et accessibles, nous vous proposons de découvrir de nouvelles méthodes en accord avec votre pratique future ou actuelle. Vous pourrez mettre en place ou intégrer ces pratiques simples, rapides et très efficaces dans votre cabinet, ou dans votre entourage pour le bien de toutes et de tous.

Programme de la formation :

Dermatomes Formation Rebouteux

Jour 1 et 2 : Dénouage des tissus

Méthode d’une très grande efficacité qui s’applique à différents types de problématiques. Les dysfonctions du corps disparaissent intégralement permettant la mise en place d’une nouvelle structure plus fonctionnelle. Réajusté, l’axe naturel du corps est rétabli dans son intégralité. En agissant par résonance musculo-articulaire, les tensions nerveuses, articulaires et musculaires sont libérées et les douleurs résultant d’une mauvaise posture se dissipent naturellement.

Jour 3 : Traitement des condensations par les points trigger (Traitement des amas sanguins)

Par la mise en pratique d’une série de protocoles spécifiques, le traitement des points Trigger sur les zones distantes de la douleur ou sur les zones ciblées de la douleur se déroule efficacement. Les lésions même distantes du siège de la douleur seront instantanément localisées et soulagées par des traitements adaptés. La pratique de massages typiques, la pose de ventouses ou de moxas sont alors abordées à la fois de façon théorique et pratique.

Jour 4 et 5 : Relâchement des muscles et des articulations

Technique subtile qui permet de détendre les tensions d’origine musculaires, tendineuses ou ligamentaires avec beaucoup de douceur. Spécialement adaptée pour soulager et éliminer les douleurs aigues, les problèmes de dos bloqués ou les torticolis, cette méthode est particulièrement adaptée aux personnes très sensibles à la douleur ou ayant une grande fragilité corporelle.

Jour 6 : Libération des articulations

Approche globale qui permet progressivement de libérer les articulations, de travailler sur les volumes et les équilibres corporels et d’éliminer ainsi toutes les douleurs persistantes. Le tour de main du rebouteux consiste à travailler de façon méthodique sur les amplitudes articulaires.

Jours 7 et 8 : Le reboutement axial

Technique fondamentale, le reboutement axial s’exécute sur des zones de libération précises dans un ordre précis. Après le passage de cette règle codifiée, le corps dans sa globalité est immédiatement recentré, réaxé. Cette technique assoie les bases du travail de rebouteux.

Jour 9 : Le reboutement de nerfs : les points de Knap

Recommandée pour toutes douleurs d’origine diverses, le reboutement de nerfs se fait par les points de Knap. Les douleurs sont éliminées par le biais d’un travail précis que ce soit par friction et ou par sidération nerveuse sur ces points spécifiques, appelés points de Knap, du nom de son « inventeur ».

Jour 10 : Le reboutement des viscères

Parce que les viscères sont très souvent à l’origine des douleurs ou des dysfonctionnements, il est essentiel, pour plus de d’efficacité dans ses techniques, d’en tenir compte. Cette approche permettra de purifier en grande partie le foie, la vésicule, l’estomac etc. Chaque organe sera traité de façon spécifique en vue de recréer un fonctionnement global plus harmonieux.

Héritage Rebouteux Praticien à Paris

Avec abattement: 2.176 € |  Personnel: 2.290 € | 

Mai 2021

  • Du 17 au 21 mai
  • et du 14 au 18 juin

Septembre 2021

  • Du 20 au 24 septembre
  • et du 18 au 22 octobre

 


 

Héritage Rebouteux Praticien à Lyon

Avec abattement: 2.176 € |  Personnel: 2.290 € | 

Mars 2021

  • Du 08 au 12 mars
  • et du 05 au 09 avril
Formation en cours...

 


 

Héritage Rebouteux Praticien à Rennes

Avec abattement: 2.176 € |  Personnel: 2.290 € | 

Avril 2021

  • Du 19 au 23 avril
  • et du 24 au 28 mai

 


 

Le Reboutement : qui est cet ancêtre de la kinésithérapie et de l’ostéopathie ?

Le reboutement est un art ancestral qui existe depuis des millénaires. Le rebouteux est donc l’ancêtre de l’ostéopathe, de l’étiopathe et du chiropracteur. Seulement, ces derniers ne pratiquent qu’une petite partie de ses gestes car leurs savoir-faire sont majoritairement tombés dans l’oubli. Toutefois il n’en reste pas moins un art avec ses propres lettres de noblesse, celui-ci pouvant être acquis auprès des aînés ou dans des centres de formations spécialisés.

Les techniques du reboutement font partie d’une méthode de remise en forme qui comprend l’oxygénation et la libération des tensions. Cette méthode est particulièrement efficace pour assouplir les tissus musculaires et éliminer les raideurs. Le but est de réactiver les muscles, les nerfs et les insertions tout autour de la zone douloureuse. La méthode du reboutement a été modernisée et adoucie depuis sa jeunesse.

En raison de la précision des gestes, il ne provoquera pas de manipulation des personnes et de leur douleur, réduisant ainsi la durée du traitement. L’approche de la personne est respectueuse et prend en compte la corporalité de la personne dans une approche systémique. Chaque personne étant perçut de manière holistique, sa posture s’améliorera et sa douleur sera atténuée de manière durable. La libération des muscles et des articulations, la restauration de l’amplitude des mouvements et le rééquilibrage de la posture font partie de ses nombreux atouts.

Qui est le praticien Rebouteux ?

Au Moyen-Âge, beaucoup de rebouteux jouaient un rôle social car ils permettaient aux personnes les plus modestes de trouver remède aux maux physiques les plus courants. A l’époque, ce sont généralement des hommes de la campagne, exerçant des métiers tels que fermiers, bergers, éleveurs ou encore maréchaux-ferrants. Afin de remettre le corps en marche, Ils réalisent des manipulations spécifiques mais aussi des manipulations dites grossières qui font parfois mal sur le moment, mais qui soulagent et guérissent durablement.

Ces multiples techniques d’une extrême efficacité ont toujours existé à travers les époques, traversant le temps au fils des générations de rebouteux. Ces familles de rebouteux gardaient chacune leur propre méthode comme un savoir précieux constituant ainsi des « familles de rebouteux ».

Il convient de mentionner que la médecine que l’on connait à l’heure actuelle restait une science peu répandue et peu accessible. De manière empirique, des méthodes de reboutement se sont développées au sein de petites communautés permettant certes un soin pour le plus grand nombre mais aussi donnant la possibilité de faire évoluer une connaissance plus juste du corps humain.

En raison de son efficacité et de ses capacités de guérison généralement étonnantes, des hommes de science se sont également passionnés pour ses techniques de terrain développant également des axes d’approches plus conventionnels dans le traitement des os et des articulations blessées. C’est aussi une des raisons de la mise en lumière de cet héritage et du développement de ses pratiques ancestrale. A partir de là, cette compétence ne fut plus assimilée comme un don familial, nombre de rebouteux affirmaient avoir un talent inné.

De nos jours, ce « don » est accessible à qui le désire. En effet, devenir rebouteux n’est plus forcément un don, mais un savoir qui peut se transmettre de génération en génération indépendamment des relations familiales. Le seul don demandé est simple, c’est le don de modélisation ou don d’imitation, c’est-à-dire savoir reproduire et réaliser des gestes techniques précis très proches de ceux observés par les formateurs rebouteux que vous rencontrés au sein de notre centre de formation.